Les règles d’or pour bien préparer sa location de bateau

Les navigateurs expérimentés le savent bien, les moments magiques sur l’eau font de la voile une passion addictive. Mais ils savent aussi que pour en profiter au maximum, il faut bien se préparer ! Comme tout voyage, les vacances en bateau demandent de l’organisation, avec une petite touche d’air marin en plus. Dans cet article, vous trouverez des conseils pratiques pour planifier chaque étape de votre location de bateau, de la réservation à votre arrivée sur les pontons. Pour ceux qui ont préféré une croisière à la cabine, cap sur notre article dédié.

Notre vidéo ci-dessous animée par Olivier Albahary, fondateur de GlobeSailor, vous donnera en quelques minutes les clés d’une location réussie…

Les questions à se poser avant de réserver un bateau

Quel équipage ?

Un projet de croisière né souvent de l’envie de s’offrir de belles vacances en famille, de vivre une expérience unique entre amis… Bref, tout commence avec la constitution de l’équipage ! Il est primordial de bien connaître les expériences nautiques de chacun (première croisière, passionné de voile…) et de leurs attentes (navigation sportive ou plutôt détente et découverte).

Quelle destination ?

Le choix de la zone de navigation est l’un des plus difficiles à faire tant les options sont séduisantes. Grâce à GlobeSailor, vous trouverez pas moins de 180 destinations de croisière à la voile ! C’est votre équipage qui vous aidera à réduire les possibilités.

En fonction de leurs préférences de la date de départ (été ou hiver), de leurs rêves de voyage (en Méditerranée ou à l’autre bout du monde), de leurs CV nautiques ou de la présence d’enfants à bord, votre sélection va pouvoir s’affiner. Nous vous conseillons aussi de demander l’avis de votre conseiller GlobeSailor. Certaines destinations font rêver mais les conditions de navigation ne sont peut-être adaptées à votre équipage (longues navigations, vents instables…). Par exemple, pour une croisière découverte avec enfants, les archipels sont parfaits, offrant des navigations courtes et sécurisantes.

Quel bateau ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte ici :

→  Le type de bateau : vous êtes plutôt voile ou moteur ? Quelle expérience nautique avez-vous ? En termes d’habitabilité, les vedettes habitables seront toujours plus chères qu’un catamaran par exemple.

→  Nombre de cabines : Une cabine double sera parfaite pour un couple ou deux enfants. Attention veillez à bien consulter les fiches techniques du bateau pour connaître le nombre de salle d’eau.

→  La présence d’un équipage (skipper et/ou hôtesse) : où dormira l’équipage ? Dans les pointes du catamaran, le carré ou une cabine dédiée ? Pour un maximum de confort et laisser le skipper se reposer, mieux vaut lui réserver une cabine indépendante !

→  Le budget : année du bateau, équipements, saisonnalité, destination… de nombreux facteurs peuvent influencer le tarif de votre location. GlobeSailor essaie toujours de trouver le bateau le plus adapté à votre budget.

Comment bien définir mon budget ?

En plus de la location du bateau, gardez en tête qu’il y aura des frais supplémentaires.
Les principaux sont : l’acheminement à la base de départ (vols ou autre type de transport), l’avitaillement, éventuellement le skipper, les frais de port/mouillage, le carburant…

Pensez également à bien consulter les options obligatoires à rajouter parfois au tarif de la location du bateau :  frais de dossier, nettoyage du bateau (comptez entre 100 et 250€ en fonction de la taille du bateau), moteur hors-bord pour l’annexe, literie, consommable de bord… Tous ces « extras » sont détaillés dans vos devis GlobeSailor et n’hésitez pas à en parler avec votre conseiller.

Et les assurances dans tout ça ?

En partenariat avec le courtier spécialisé Ouest Assurances, nous vous proposons plusieurs options :

→  Assurance Annulation – risque Pandémie inclus : en cas d’annulation pour raisons professionnelles, médicales (y compris test positif à la Covid-19),… vous êtes remboursé dans la limite de 12 personnes et de 40 000 euros maximum. Le coût de cette couverture est de 3,5% TTC du montant de votre location.

→  Rachat de Franchise : en cas d’événement de mer, votre caution peut être encaissée par le loueur. En souscrivant à cette police d’assurance, vous pourrez naviguer sereinement ! Il faut compter 4 à 5% TTC du montant de votre location selon la zone de navigation.

Par ailleurs, en cette période de crise sanitaire, un grand nombre de nos armateurs partenaires ont accepté d’appliquer des conditions d’annulation et de remboursement plus flexibles ! Sur la fiche du bateau, une mention verte indique si cette location bénéficie de ces conditions spéciales.

Avant le départ

Navigation

En fonction des capacités de votre équipage, de leurs souhaits de navigation et des sites d’intérêts que vous souhaitez visiter lors de vos escales, le chef de bord pourra planifier à l’avance un itinéraire « type » avec des options alternatives pour s’adapter aux conditions météo.

Les cartes marines de la zone de navigation sont obligatoires à bord (vérifiez lors de l’inventaire) mais elles peuvent être dans la langue locale ou endommagées… Pensez donc à apporter vos propres cartes ou à télécharger une application de cartes électroniques. Et pour les prévisions météo, nous vous conseillons de télécharger l’application Windy.

En haute saison, dans les bassins les plus fréquentés, nous vous conseillons de réserver vos places de port à l’avance.

Formalités administratives

Ne négligez pas la gestion des formalités. Passeport, visa, permis côtier, licence VHF… pensez à vérifier, en fonction de la destination, les documents nécessaires. Nous vous conseillons aussi de bien lire votre contrat de location et bien confirmer en amont avec le chef de base les options souhaitées (paddle, moteur hors-bord, skipper…). Pensez aussi à imprimer (et conserver à bord) et envoyer à la base la liste d’équipage complète et les informer de votre heure d’arrivée.  Notamment si vous avez besoin d’aide pour votre transfert depuis la gare ou l’aéroport jusqu’à la base d’embarquement.

Argent

Contactez votre banque pour vérifier le plafond de paiement de votre carte bancaire. En effet, la caution du bateau, si elle est élevée, peut bloquer votre carte. Renseignez-vous également sur la devise du pays à destination et nous vous conseillons de prévoir un peu d’espèces pour les dépenses au port et l’avitaillement de première nécessité.

Repas & Avitaillement

Si vous louez un voilier sans équipage, vous aurez la charge des repas. Le mieux est de prévoir des menus pour toute la durée de votre croisière et de faire une liste des provisions nécessaires. Vous pourrez faire des courses complémentaires au gré de vos escales (produits frais, poissons, viande…) mais si vous partez dans un archipel reculé, vous ne trouverez probablement pas de commerce. Certains loueurs peuvent vous envoyer une liste d’approvisionnement à compléter. N’hésitez pas à leur demander la liste des commerces à proximité du port et notamment ceux qui livrent à bord !

Dans votre valise

Dernière étape avant le grand départ : vos bagages !

Inutile de vous rappeler que les espaces à bord sont limités. Même si vous embarquez à bord d’un bateau de grande taille, pensez à prendre des sacs de voyage souples et facilement pliables. Un sac à dos sera aussi utile pour vos excursions à terre.

N’oubliez pas votre passeport ou votre carte d’identité en cours de validité et vos billets d’avion.

Pour ce qui est de la location de bateau, vous devrez avoir avec vous le contrat de location, le permis bateau ou licence de plaisance du chef de bord et les cartes marines papier/guide côtier ou les applications de navigation décrites plus haut (Navionics, Windy, Navily).

Pensez à prendre des draps, serviettes de bain, torchons s’ils ne sont pas inclus dans votre location ou contactez la base à l’avance pour en faire la demande (en option).

Tout chef de bord et marin doit prévoir un équipement de base : veste de quart ou coupe-vent, gants, casquette, chaussures bateau, lunettes de soleil, lampe frontale, briquet tempête, petit sac étanche, pochette étanche smartphone…

Pour les vêtements, prévoyez le nécessaire en fonction de votre destination. Pour les vacances au soleil, vous serez majoritairement en maillot de bain, paréo et lycra en journée et le soir, au mouillage, un pull sera apprécié ! N’oubliez pas la crème solaire et un soin après-soleil, un spray anti-moustique ou de l’huile essentielle de menthe poivrée pour calmer les piqûres. Pour les navigations hors-saison, il faudra vous couvrir plus (bonnet, polaire, salopette, collants, etc.).

Pour immortaliser vos vacances, n’oubliez pas votre smartphone, appareil photo ou encore caméra étanche que vous pourrez recharger sur prises secteur et ports usb. Une batterie nomade peut être utile pour recharger vos appareils et économiser l’énergie à bord. Et pour les moments de détente pendant les navigations, glissez dans votre valise, un bon livre ou une liseuse, et pour les apéros, un jeu de cartes saura animer vos soirées !

Jour-J : l’arrivée au port

À votre arrivée à la marina, rendez-vous à l’agence du loueur pour retrouver le chef de base et réaliser l’inventaire et la prise en main du bateau. Nous ne pouvons que vous conseiller de prendre le temps nécessaire pour faire un inventaire complet du bateau et de ses équipements. Vérifiez bien les éléments de sécurité (gilets, corne de brume, trousse à outils…), les documents du bateau loué. Vérifiez également le fonctionnement des toilettes, le niveau des batteries et l’état du moteur. A l’extérieur du bateau, n’oubliez pas de tester le guindeau, vérifier l’état des voiles et bien mémoriser le tirant d’eau du bateau ! Signez et conservez un exemplaire de l’inventaire au départ, très utile en cas d’avarie ou de litige au retour avec l’armateur.

Et dernier conseil : pensez à faire un briefing sécurité avec votre équipage avant de lever l’ancre puis tester le bateau (et vos équipiers 😊) en réalisant quelques ronds dans l’eau avant de prendre le large !