Naviguer à l’étranger : quel permis bateau, quelle réglementation ?

Votre permis bateau fraichement acquis, vous rêvez de partir découvrir les côtes grecques, espagnoles ou croates à la voile. Vous n’êtes pas sûr que votre permis bateau soit universel ?

Et vous avez raison ! La réglementation varie d’une destination à l’autre. Alors, pour des vacances 100% réussies, même sans permis bateau, on vous explique tout ce qu’il faut savoir pour naviguer à l’étranger !

Pavillon du bateau, que dit la réglementation ?

La réglementation du pavillon implique que « les navires naviguent sous le pavillon d’un seul Etat et sont soumis, sauf dans des cas exceptionnels expressément prévus par des traités internationaux ou par la convention, à sa juridiction exclusive en haute mer ». Ainsi, simplifions un peu la chose ! C’est donc la nationalité du navire qui détermine le statut juridique, et non pas la nationalité du propriétaire ou de l’équipage. En bref, si vous naviguez sur un bateau français à l’étranger, c’est la réglementation française qui s’applique mais si vous naviguez sur un bateau étranger, vous devrez vous référer à la réglementation du pays en question.

Naviguer à l’étranger, quel permis ?

Il n’existe pas de permis de plaisance international, il faut donc se référer à la législation de chaque pays pour savoir quel est l’équivalent de votre permis mais surtout quel type de permis est nécessaire pour les différents types d’embarcations.

Par exemple, en France aucun permis n’est nécessaire pour skipper un voilier tandis que cela est souvent nécessaire à l’étranger ! Pour louer un voilier, il faut juste attester d’une expérience dans le domaine, notamment grâce à un CV nautique. Alors comment s’y retrouver parmi les réglementations des différentes zones de navigation ? Voilà un petit coup de pouce pour vous éclairer sur les réglementations dans les pays les plus fréquentées par les plaisanciers en vacances :

  • En France, Corse et territoires d’outre-mer compris :

Comme dit précédemment, aucun permis n’est nécessaire en France pour skipper un voilier de plaisance en mer. En ce qui concerne les bateaux à moteur, un permis est nécessaire pour toute puissance motrice de plus de 6 chevaux.

  • En Croatie :

Pour naviguer sur n’importe quel type de bateau en Croatie, vous devez être en possession d’un permis bateau qui inclus la licence radio VHF. Si vous êtes de nationalité française et que vous louez un bateau en Croatie vous devrez donc posséder au moins le permis côtier. Si vous n’avez pas le permis qui inclus la licence radio VHF (ce qui est la grande majorité des cas), vous devez obtenir ce permis en contactant l’ANFR.

  • En Grèce :

Le permis bateau est obligatoire pour louer n’importe quel bateau en Grèce. Il faut même normalement deux permis à bord (le permis côtier suffit) mais souvent les loueurs acceptent un seul permis (le capitaine) et le second signe une décharge.

  • En Espagne :

Un permis nautique est obligatoire pour naviguer sur :

-Un voilier de 6 mètres ou plus de long.

-Un bateau à moteur de plus de 5 mètres de long avec une puissance supérieure à 11,26 kilowatts.

Si vous louez un bateau en Espagne, il vous faudra montrer votre permis bateau à la capitainerie ou directement via l’entreprise de location afin qu’un équivalent vous soit attribué.

  • En Italie :

Un permis est nécessaire pour conduire sur toute catégorie de voiliers. Ensuite un permis bateau est nécessaire pour conduire un bateau dont la puissance est supérieure à 20 chevaux.

  • Au Portugal :

Un permis est nécessaire pour skipper sur toute catégorie de voiliers et bateaux à moteur.

Notre conseil :

Si vous avez votre permis bateau français et que vous prévoyez de naviguer à l’étranger, il est utile d’obtenir le Certificat International de Conducteur d’Embarcations de Plaisance, qui est en réalité la traduction internationale convenue de votre permis. Ce certificat ne sera pas nécessaire pour naviguer dans les eaux côtières de pays de l’UE ou de pays Méditerranéen si vous détenez un permis bateau de plaisance d’un pays de l’UE. Plus simplement, ce certificat vous sera nécessaire si vous partez naviguer en dehors de la Méditerranée ou de l’Europe.

Avant le grand départ, n’hésitez pas à consulter le consulat ou l’ambassade de votre pays de vacances pour tout savoir des réglementations en vigueur si vous avez des doutes.

Naviguer sans permis, c’est possible !

On ne vous parle pas de louer un bateau illégalement bien sûr mais plutôt d’alternatives pour embarquer sur un bateau cet été sans devoir suivre une formation accélérée pour passer le permis côtier. Deux options s’offrent à vous :

  • Naviguer avec un skipper professionnel : cette option est disponible pour toutes les locations de locations de bateaux dans le monde et vous permet de vous familiariser avec les notions de navigation.
  • Les croisières à la cabine : en Corse, en Thaïlande, en Polynésie, vous n’avez qu’à vous installer confortablement à bord du bateau pour profiter de tout ce que la croisière à offrir de meilleur. L’équipage (skipper et souvent hôtesse / cook) s’occupe du reste !

Vous n’avez donc aucune raison de rester sur les pontons cet été ! On vous souhaite de magnifiques croisières à tous !

Summary
Naviguer à l’étranger : quel permis bateau, quelle réglementation ?
Article Name
Naviguer à l’étranger : quel permis bateau, quelle réglementation ?
Description
La réglementation du pavillon implique que « les navires naviguent sous le pavillon d’un seul Etat et sont soumis, sauf dans des cas exceptionnels expressément prévus par des traités internationaux ou par la convention, à sa juridiction exclusive en haute mer ». Ainsi, simplifions un peu la chose ! C’est donc la nationalité du navire qui détermine le statut juridique, et non pas la nationalité du propriétaire ou de l’équipage. En bref, si vous naviguez sur un bateau français à l’étranger, c’est la réglementation française qui s’applique mais si vous naviguez sur un bateau étranger, vous devrez vous référer à la réglementation du pays en question.
Author
Publisher Name
GlobeSailor SAS
Publisher Logo

One thought on “Naviguer à l’étranger : quel permis bateau, quelle réglementation ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *