Chantez victoire !

image

C’est si bon… Alléluia ! Joie dans les cœurs et dans les open-spaces ! Paul et Gwéno sont vainqueurs ! Les gars ont eu le nez fin, un moteur dans la tête et du vent dans les voiles ; ils ont coiffé au poteau tous leurs petits copains Figaro, et Gustavia nous voilà ! Première participation à une course au large en Figaro, et premier surf parfait pour Gwéno. Un sans faute, une victoire en binôme avec son co-équipier Paul Meilhat. Gustavia les voilà, et partout ailleurs, méfiez-vous de ces deux-là ; souvent vous ne verrez d’eux que la poupe de leurs bateaux ! Un triomphe, commente-t-on sur le point.fr. Un triomphe et plus encore, commente le GlobeSailor, c’est juste magique et tellement chouette ! Quand on rencontre un bon gars, qu’il vous embarque dans son aventure, quand on le regarde et qu’on le soutient, quand on le félicite de ses batailles, de ses victoires et qu’on garde espoir malgré les coups du sort, et quand soudain, le bon gars réalise son rêve et gagne, à la force de sa passion et de son histoire, quand enfin il n’est que joie et que cette joie, il la partage ; qu’est ce que c’est bon à vivre !

image

Paul et Gwéno sont sur un bateau…C’est l’histoire de Paul et de Gwénolé, qui sont sur un bateau et vont très vite jusqu’à un tout petit port très loin qui s’appelle Gustavia. Pour y aller, ils vont à travers le Golfe de Gascogne à toute vitesse, et ensuite pour traverser l’Atlantique, Paul et Gwéno ont le choix : ils peuvent prendre l’autoroute du nord, où ça va moins vite mais où la route est moins longue, ou l’autoroute du sud, où ça va plus vite, mais où la route est plus longue. Paul et Gwéno décident de passer par le sud parce que le sud, ça sent le soleil. Tous leurs petits copains de la classe au dessus, les tauliers de la cour de récré, les tontons du bateau, décident de passer par le nord. Et alors, qui arriva en premier ? Paul et Gwénolé ! Douche de champagne, danse de la joie, câlins de l’amitié, ils nous ont fait la totale les deux copains, ils ont profité de tout !

Petit clin d’œil… Paul et Gwénolé soutiennent l’association Gold of Bengal pour laquelle ils ont couru la transat AG2R. L’association Gold of Bengal est soutenue par le fonds de dotation Explore Jourdain, créé par le coureur Roland Jourdain, qui a aussi participé à la transat AG2R 2014 aux côtés de Paul et Gwénolé, ou plus exactement loin derrière, puisqu’il est arrivé en quatrième position au port de Gustavia. La vie fait parfois bien les choses, et cette anecdote nous prouve que lorsqu’il y a du sport et de l’eau salée, les mentalités ne sont pas les mêmes ; on est adversaire, mais on s’aime très fort !

Champions du monde ! Paul et Gwéno ont couché au tapis Michel Desjoyeaux, Roland Jourdain, Jean Le Cam, Kito de Pavant, le haut du panier quoi… Ils n’en reviennent pas eux-mêmes, et sont fous de joie, comme nous ! C’est le 14 juillet dans les open-spaces, notre Gwéno est le roi du bateau ! Allez roulez jeunesse, nous on va au Vendée, Gahinet va le remporter les doigts dans le nez en valsant sur les vagues… Rendez-vous, rendez-vous !

image

En direct de Sanary-sur-mer,

Par Anne de Saint Périer, blogueuse du GlobeSailor.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *