Caroline à la mer : cap sur la Martinique

Pendant que vous arpentez les rues de paris congelés par le froid, Caroline se balade en Martinique pour préparer vos vacances d’hiver au soleil ! 

Vous l’aurez sûrement compris au fil des mois et de nos actus, GlobeSailor a accompagné, suivi et soutenu à fond Stan Thuret dans son projet effréné de Mini Transat. Son aventure touche à sa fin, il a bouclé sa transat ce weekend ! Et puisqu’on ne fait pas les choses à moitié, on finit l’aventure avec lui, en allant jusqu’à son arrivée en Martinique ! Ni une ni deux, je me suis jetée sur l’occasion et j’ai été choisie pour être le comité d’accueil de GlobeSailor aux Antilles ! Si ce n’est pas la belle vie ce travail, je ne sais pas ce que c’est ! Cette destination m’a inspirée et j’ai fouillé internet à la recherche de perles rares, de coins uniques à voir absolument (et non, je ne pense pas passer toutes mes journées sur les pontons). Une tâche un peu rébarbative et fastidieuse si vous me demandez mon avis. Il y a une abondance d’informations sur le sujet et on se demande toujours comment faire le tri. J’ai quand même réussi à faire une liste de trouvailles que je compte tester pour vous et à mon retour, je vous dis tout sur tout.

Le Nord : la loi de la jungle

  • Que vous aimiez la forêt tropicale ou préfériez les grandes plages,
  • Que vous aimiez les piscines luxueuses ou préfériez nager avec les poissons,
  • Que vous aimiez les fruits exotiques ou préfériez les plats épicés,
  • Que vous aimiez la voile sportive ou préfériez la plaisance,

La Martinique est faite pour vous !

D’après ce que j’ai compris, l’île est sensiblement divisée en deux en terme de paysages et de reliefs. D’un côté, il y a le nord, véritable paradis vert, avec ses volcans, sa jungle, ses bananeraies, ses jardins créoles, la liste est longue. Dans cette partie de « l’île aux fleurs », la randonnée est le mot d’ordre. Je me vois déjà crapahuter dans la forêt pendant des heures, m’imprégner de l’atmosphère particulière des Tropiques et finir la marche par une baignade bien méritée (et nécessaire) dans une cascade. Celle qui me fait le plus envie : la Cascade de Didier, réputée pour son accès original par un tunnel !

La Montagne Pelée, volcan actif de la Martinique

 

Ensuite, il y a bien sûr la Montagne Pelée ou les Pitons du Carbet qui sont les perles géologiques de la Martinique. À voir de loin comme de près ! Et parce que la Route du Rhum n’est pas qu’une course au large, la visite d’une rhumerie est un must ! Au pied de la Montagne Pelée se trouve la distillerie Depaz qu’on présente comme l’une des plus belles de l’île. J’irai bien y faire un tour, ce n’est pas tous les jours qu’on peut se promener dans des champs de canne à sucre ! Et pourquoi ne pas diversifier les balades avec une randonnée équestre ? Du débutant au confirmé, on peut tous se faire plaisir en découvrant les mornes et les plages à dos de cheval, le rêve ! Mais c’est quoi les mornes vous entends-je dire ? Vous allez être déçus, rien d’exotique, c’est simplement un synonyme local de mont et montagne… ça y est, vous parlez créole !!

Le Sud : aventures à la Robinson Crusoé

Le Rocher du Diamant à l’horizon

 

350 km de côtes et de longues plages, c’est aussi ça la Martinique ! Contraste net avec le Nord, le Sud présente une toute autre facette. Plus fréquentée par les touristes, cette région rime avec farniente, mer turquoise avec une température à faire rougir ! Vous pourrez jongler entre cocotiers, baignade et voile. On comprend pourquoi les touristes se ruent vers ces coins de fantasme, ils ont tout compris ! Il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs. Voilà une liste des endroits que je trouve paradisiaques et que je vous partage !

Plage du Cap Macré
  • Plage étendue pour courir sans s’arrêter comme Forest Gump : Grande Anse des Salines, plus de 2 km de cocotiers
  • Plage sportive pour surfer comme Kelly Slater : la plage du Diamant sa magnifique vue sur le Rocher du Diamant
  • « La Plage » pour jouer les Leonardo DiCaprio: le Cap Macré, plage sauvage et déserte
  • Plage de sable gris : Grande Anse du Carbet
  • Sorties irréelles : l’Anse d’Arlet pour une nage avec les tortues ou la mangrove en kayak au départ des Trois-Îlets
  • Trésors immergés : plongée à l’Anse Dufour, fonds marins gorgés de poissons multicolores et village créole de pêcheurs
Îlet Chancel, paradis des iguanes

 

Côté voile et croisière, on est servis ! Avec ses nombreuses offres de location de bateaux proposées par nos partenaires professionnels, la Marina du Marin est l’endroit parfait pour commencer une virée en mer. De là, on peut soit décider de naviguer tranquillement en longeant la côte ouest, côté « sous le vent » (les vents du large sont arrêtés par les reliefs de l’île) et je trouve que le mouillage au bords de la plage Sainte-Anne a l’air tout à fait charmant, pour n’en citer qu’un. Ou alors, pour une navigation un peu plus ventée et sportive, il y a le littoral Atlantique « au vent ». Et j’ai très envie de m’aventurer dans ces eaux pour atteindre l’îlet Chancel dans la Baie du Robert et observer les derniers iguanes des Caraïbes, c’est tellement insolite !

Les Antilles, un vrai sautoir de perles 

Mouillage aux Grenadines

 

Ce qui est génial avec cette destination, c’est que La Martinique est entourée de dizaines d’îles et d’îlots, de vraies cartes postales animées ! Pour prendre un peu de recul sur les somptueux panoramas des côtes, je tenterais bien une croisière aux Grenadines. Quelques dizaines de milles seulement séparent ces joyaux les uns des autres. C’est l’endroit idéal pour les novices comme moi de s’initier à la croisière. Pas de longues navigations ni d’overdose de voile avec la myriade d’escales possibles. Dernière liste de mes désirs les plus fous : Sainte-Lucie et le Marina de Marigot Bay, Tobago Cays ou Rainforest Hideway.

C’est un voyage ultra rempli qui m’attend ! Je vous dis à très vite pour vous donner mes impressions de ce petit paradis.

 

Laisser un commentaire